2ème Convention Européenne, Rome 2021

…in progress


Nous vous invitons par avance à cette deuxième rencontre à dimension européenne — dont l’objectif premier est de créer une cohésion continentale entre principalement l’Espagne, la France, l’Italie et la zone plurilingue — pour laquelle nous ferons évidemment appel à votre collaboration et vous remercions d’ores et déjà de noter la date.

PROGRAMME
Journée de l’École et Journées de l’IF
Rome, 9 – 10 et 11 juillet 2021

Lieu: Roma Eventi / Piazza di Spagna
Via Alibert, 5A – 00187 Roma


Interview du Dr. Nizzo, Directeur du Musée étrusque de Villa Giulia Rome


Cliquez pour la description

Inscription Présence (dernières places) et Zoom

    Nom et prénom

    Résident à (adresse)

    CP et ville

    Votre email

    Numéro de téléphone

    Membre du Forum de

    Inscription pour le:

    Le soussigné ayant été informé des droits et limites de la loi n ° 675/96 sur la privacy, autorise Praxis - FCL en Italie, au traitement de ses données personnelles à des fins institutionnelles et pour des informations sur l'IF-EPFCL et CCP-Onlus.

    J'accepte


    Paiements

    Paiement électronique


    TARIFS 1 JOUR (9 juillet 2021) – Journée d’École avant le 15 mars 2021 / après le 15 mars 2021 : € 100 / € 130
    • Inscrits aux Collèges Cliniques (*sur justificatif) : € 70 / € 100
    • Etudiant *(de 26 ans sur justificatif) : € 50 

    TARIF 1 JOUR (9 juillet 2021) après le 15 mars 2021

    TARIFS 2 JOURS (10-11 juillet 2021) – Convention de l’IF-EPFCL
    avant le 15 mars 2021 / après le 15 mars 2021 : 160 € / 200 € 
    • Inscrits aux Collèges Cliniques (*sur justificatif) : 120 € / 150
    • Etudiant (*de 26 ans sur justificatif) : 60 

    TARIF 2 JOURS (10-11 juillet 2021) après le 15 mars 2021

    TARIFS 3 JOURS (09-10-11 juillet 2021) – Journée d’École + Convention de l’IF-EPFCL
    avant le 15 mars 2021 / après le 15 mars 2021 : 200 € / 250 € 
    • Inscrits aux Collèges Cliniques (*sur justificatif) : 160 € / 200
    • Etudiant (*de 26 ans sur justificatif) : € 70

    TARIF 3 JOURS (09-10-11 juillet 2021) après le 15 mars 2021

    Virement bancaire

    Le paiement de l’inscription peut également être effectué par virement bancaire aux coordonnées indiquées ci-dessous.
    Les indications suivantes doivent être incluses dans le motif du paiement : Nom et prénom du participant, jours et type d’inscription.

    Praxis – FCL in Italia – Compte bancaire
    9340088 Banca Unicredit – Piazza Cavour – (00193) Rome
    ABI 02008 – CAB 05017 – Code BIC Swift UNCR
    IT 70 Q 02008 05017 000009340088 


    INFORMATIONS SUR CE SITE
    Cette 2ème Convention européenne se tiendra à Rome les 9, 10 et 11 juillet 2021 sur le thème :
    « Ce qui passe entre les générations »

    Pour la présentation des Journées de la deuxième Convention européenne de l’IF-EPFCL Ce qui passe entre les générations”on a choisi les lamelles de Pyrgi, trois lamelles d’or découvertes dans le site archéologique du port de l’ancienne ville étrusque de Caere (actuelle Cerveteri), comme iconique de fond sur laquelle le titre a été écrit.
    La découverte des lamelles de Pyrgi, qui a eu lieu le 8 juillet 1964, est une des pages plus importantes de l'archéologie italienne du ‘900; elle est due à  Massimo Pallottino, fondateur de l'Étruscologie moderne.

    Elles constituent un document épigraphique gravé sur trois feuilles d’or, actuellement exposées au Musée national etrusque de Villa Giulia.

    Le choix a été motivé par une caractéristique présente dans cette pièce précieuse: les trois lamelles sont “gravées d’inscriptions, dont deux en langue étrusque et la troisième en langue punique ou phénicienne, qui ont été datées de la fin du VI siècle av. J.C. ou du début du V siècle av. J.C.”1 Cette nouvelle donna “aux savants une perspective immédiate de pouvoir voir projetées sur la langue étrusque, faiblement connue, des connaissances nouvelles et importantes de la part de la langue phénico-punique, qui au contraire était assez bien connue” .

    Très vite on fit la constatation que “l'inscription en phénico-punique et celle en étrusque correspondent, mais elles ne sont pas la traduction exacte l’une de l’autre”, en correspondant seulement dans les grandes lignes.

    À partir de là, la dernière position assumée par les spécialistes des deux langues a été celle de “faire avancer l'analyse, l'interprétation et la traduction de chacun de deux textes de façon fondamentalement indépendante l'un de l'autre, dans la quasi-certitude d'avoir à faire avec deux versions plutôt différentesd'un même message concernant l'événement historique de la consécration à Pyrgi, de la part de Thefarie Velianas, lucumon ou bien prince tyran de Caere, d’un édicule ou chapelle sacrée (thesaurus) en honneur de la déesse Junon-Astarté”.

    L'analogie extraordinaire entre un message identique qui produit deux différentes versions issues de la traduction de deux langues différentes et ce qui passe d'une génération à l'autre ou ce qui ne passe pas, ce qui fait rapport entre les générations et ce que l'on ne peut pas retrouver, ce qui est intraduisible2 à cause des traumatismes d'une génération à l'autre ainsi que ce qui n'est pas transmissible à cause de ce qui fait énigme dans le message de l'Autre, ce qu'on hérite et ce qui est original et propre à chaque sujet, tout cela a déterminé le choix de cette iconique de base.

    Le aposé sur le fond des lamelles de Pyrgi, logo de la Convention, indique l'objet a3, le reste qui se produit dans la transition par un espace qui va du sujet à l'Autre, absent.

    C’est grâce à quelque chose de soi-même que le sujet, chaque fois dans ce trajet, disponible à laisser aller, à laisser tomber, à laisser que ça se détache, que ce sujet pourra redevenir un peu plus ce qu'il est.

    Le sujet et l'Autre, d'une génération à l'autre, comme deux textes traduits indépendamment l’un de l’autre peuvent créer, sur ce manque de rapport, à partir de ce qui ne passe pas, quelque chose d'inédit qui puisse s'inscrire comme démonstration de l'impossible du rapport.4

    Un tel “écrit ce n'est pas seulement du côté de l’écrit du théoricien, post-analytique ou hors-analyse, (que) l'écrit, c’est un effet qui se produit dans le discours analytique et, le discours analytique, c'est chaque cure”.5

    Comme dans les lamelles d’or de Pyrgi.

    Isabelle Grande 


    Extrait amélioré de l’oeuvre de Massimo Pittau, I grandi testi della Lingua Etrusca - tradotti e commentati, Carlo Delfino editore, Sassari 2011.

    Altounian, J., L’intraduisible - Deuil, mémoire, transmission,Dunod éditions, Paris 2005.

    Lacan, J., Le Séminaire - livre XI,Les quatres concepts fondamentaux de la psychanalyse, 1964, le Seuil, Paris, 1973.

    Soler, C., Commentaire de la  «Note Italienne» de Jacques Lacan, Ed.Praxisdel Campo lacaniano, Roma 2014, Qp9, leçon VII, 24 maggio 2008, pag. 103.

    ibidem,pag. 100.